<< Echelon

Echine >>

Echiffre

subs. masc.

Echiffre d'escalierI. Construction en pierre ou en bois portant les marches d'un escalier.

II. Pièce de charpente dans laquelle s'engagent d'un bout les marches d'escalier engagées à l'autre bout dans le mur de la cage, lequel se nomme alors mur d'échiffre.

L'échiffre est le commencement d'un escalier ; c'est l'assemblage en charpente ou maçonnerie qui soutient le premier limon et sert de base à l'escalier.

Dans la figure 1285 la pièce L est le limon ; F est le patin, dans lequel s'assemble le limon, suivant le joint a' b' c' et par le tenon a' b' c'.

Le premier limon est soutenu et lié au patin par la jambette ou poteau J.

La première marche M, solidement scellée sur le mur de fondation, descend, pour être mieux retenue, plus bas que les pavés de la cage de l'escalier. En dessous du patin, une saillie de quelques centimètres est réservée et pénètre, selon la ligne de, dans un encastrement creusé dans le dessus de la première marche et assure la stabilité du patin.

Fig. 1286. Echiffre plein d'escalier en bois.

Un escalier à échiffre est celui dont les limons sont posés à plomb les uns au-dessus des autres sans laisser de jour ou noyau.