<< Digue

Dimension >>

Dilatation

subs. fém.

Augmentation de volume qu'une température élevée fait subir à certains corps. Elle est l'opposé de la contraction. (Voy. ce mot.)

La dilatation linéaire est celle qui se produit dans le sens de la longueur, et la dilatation cubique, l'augmentation de volume en tous sens.

Le bois se dilate comme les autres corps ; la contraction ou retrait qu'il éprouve à la chaleur n'est qu'apparente ; en réalité son retrait n'est dû qu'à l'évaporation de l'humidité qui le gonflait ; c'est pourquoi on doit employer les bois sur mailles, qui sont moins hygrométriques ou moins sujets à suivre les variations de la température dans ce sens. (Voy. bois.)

Panneaux a dilatation. Ceux auxquels dans certains travaux, tels que les portes d'écuries, on laisse volontairement un joint ouvert à l'arasement du pourtour ainsi qu'aux joints des panneaux par frises avec baguette ou grain d'orge pour leur permettre de se dilater.

Les rainures d'embrèvement des panneaux des portes et des lambris doivent, pour le même effet, avoir plus de profondeur que la languette. Quand il y a des plates bandes, on les règle avec des petites cales très courtes en bois tendre qui peuvent s'écraser quand le panneau se dilate.