<< Encadrement

Encaustique >>

Encastrement

subs. masc.

I. Engagement sans jeu d'un objet dans un autre au moyen d'entailles : les solives d'un plancher sont encastrées dans les murs.

Un tenon est encastré dans sa mortaise.

II. Charp. On donne le nom d'encastrement à l'assemblage dans lequel une pièce de

bois entre à vif, c'est-à-dire sans tenon, dans une

autre pièce plus large, dans laquelle est pratiquée une entaille pour la recevoir. Fig. 1340.

PRIX : Charp., la pièce :

de tète de boulon. . . P. 0 fr. 10 S. 0 fr. 11 d'écrou......... ' 0 fr. 15 0 fr. 16 '

Les percements de trous sans pose de boulons, sont payés 1/5 en moins.

Législ. L'article 657 du Code civil donne au copropriétaire d'un mur mitoyen le droit d'y faire placer des poutres ou solives dans toute l'épaisseur de ce mur. à 54 millimètres près, sans préjudice du droit qu'a le voisin de faire réduire à l'ébauchoir la poutre jusqu'à la moitié de l'épaisseur du mur, dans le cas où il voudrait lui-même asseoir des poutres dans le même lieu ou y adosser une cheminée. Le propriétaire qui veut placer une poutre ou solive dans un mur mitoyen doit demander le consentement de son voisin, ou, à défaut, faire procéder à une expertise. (Art. 662 Code civil.) En cas de contestation, les tribunaux prononcent sur le différend.