<< Epaulement

Epicea >>

Epi

subs. masc.

I. Ornement dont est recouverte l'extrémité supérieure d'un poinçon.

Ils se font en terre cuite et le plus souvent en zinc ou en plomb.

Fig. 1398. Epi de l'église d'Athies d'après M. Duthoit, architecte.

II. Charp, Réunion de plusieurs pièces de bois autour d'un poinçon.

III. La partie d'un comble où quatre noues se réunissent en un épi. Une construction peut avoir plusieurs poinçons autour desquels rayonnent des pièces de bois.

Fig. 1399. Plan d'un comble à un épi.

Fig. 1400. Plan d'un comble à deux épis AB. Fig. 1401. Plan d'un comble à trois épis ABC. Fig. 1402. Plan d'un comble à cinq épis ABCDE, dont la figure 1403 est la projection horizontale et dont la figure 1404 est l'une des deux fermes longitudinales situées sous les faîtages et dans le prolongement des fermes de croupe qui en font partie.

IV. Men. Les frises d'un parquet à point de Hon-

IV. Men. Les frises d'un parquet à point de Hon-

grie dont l'arrangement est toujours diagonal aux

grie dont l'arrangement est toujours diagonal aux

murs de la pièce prend aussi le nom de parquet en épi, mais il est peu usité.

V. Serr. Morceaux de fer recourbés et pointus isolés ou groupés que l'on place soit sur un mur bas, soit à tel autre endroit où l'on veut empêcher le passage. (Voy. chardon.)