<< Fermeture

Ferrage >>

Fermoir

subs. masc.

Ciseau à deux biseaux dont les charpentiers et les menuisiers se servent pour dégrossir le bois et ébaucher les tenons et les mortaises et surtout enlever les gros éclats. Les biseaux en sont allongés et se raccordent avec les deux faces de la lame. Fig. 1608.

Le fermoir du menuisier et du charpentier est emmanché de même façon, c'est-à-dire avec une soie et un collet.

Fermoir à nez rond, petit fermoir dont le tranchant est oblique (fig. 1609) ; il sert à ragréer les moulures. (Voy. ragréer.) Les sculpteurs sur bois font également usage du fermoir pour ébaucher les moulures et les sculptures dont elles peuvent être décorées ; c'est un outil de préparation de travail.

Fermoir a douille ; il ne diffère des précédents que par la manière dont il est emmanché ; l'extré

mité opposée au tranchant porte une douille dans laquelle pénètre le manche arrondi (fig. 1610) ; c'est surtout un outil de charpentier.