<< Forer

Forêt >>

Foret

subs. masc.

Outil foretOutil en acier trempé terminé à l'une de ses extrémités par une lame à biseau et qui sert à percer les trous dans le bois, la pierre ou les métaux ; on le met en mouvement à l'aide d'un vilebrequin ou d'un archet, dont la corde, s'enroulant autour de la boite du foret, imprime à celui-ci le mouvement de rotation qui lui fait percer les objets mis au-devant de la pointe.

La lame du foret peu se terminer de diverses façons selon l'usage que l'on veut en faire.

La figure 1654 montre les formes les plus courantes.

On appelle trou borgne le trou que le foret fait dans la matière sans la percer de part en part, c'est-à-dire un trou ayant un fond.

On appelle trou débouché le trou traversant de part en part la pièce, alors ouverte sur ses deux faces.

Fig. 1655. Porte-foret pour arçon.

Fig. 1656. Porte-foret à conscience.

Fig. 1657. Foret mis en travail par l'archet ; l'archet est enroulé autour de la boite du foret et lui communique un mouvement de rotation alternatif par un mouvement de va-et-vient du fleuret. De temps en temps, on retire le foret du trou et on l'humecte d'huile. Pour obtenir la pression sur le foret, on place sur le ventre une plaque métallique cintrée convenablement, conscience, qui reçoit dans un trou conique la contre-pointe du foret et lui transmet la pression du corps qui s'exerce sur elle.