<< Fouteau

Frais >>

Foyer

subs. masc.

Foyer de cheminéeI. Constr. Partie évidée d'une cheminée comprise entre les jambages (Voy. cheminée) ; c'est dans cette partie que se place l'appareil servant à la combustion.

Par extension, on a donné ce nom à l'appareil lui-même.

Le foyer d'une cheminée est dit foyer ouvert; celui des poêles, calorifères et appareils de même nature est dit foyer clos.

II. On donne le nom de foyer au carrelage ou à la plaque de marbre placée au niveau de l'âtre d'une cheminée en avant des jambages, et qui a pour but d'éloigner du feu le parquet et le plancher.

Foyer mobile : celui que l'on peut éloigner de la cheminée, avancer dans l'appartement ou faire circuler d'une pièce dans une autre.

III. Men. Bâti qui entoure le foyer d'une cheminée et dans lequel s'assemble le parquet. Fig. 1661.

Les mesures des foyers sont données par l'architecte avant la pose des lambourdes.

IV. Géom. Points 'placés sur le grand axe d'une ellipse et d'où partent les rayons vecteurs. (Voy. ellipse.)

V. Dans un théâtre, c'est :

1° la salle dans laquelle le public peut se rendre et circuler pendant les entr'actes ;

2° Les salles où se réunissent les artistes, soit pour leurs études : foyer du chant, foyer de la danse ; soit pour s'entretenir entre eux quand leur service ne les appelle pas à la scène : foyer des artistes.