<< Fainéant

Faisceau >>

Faisanderie

subs. fém.

Lieu clos, disposé pour l'élevage des faisans.

Une faisanderie se compose généralement d'un parc clos de murs d'assez grande étendue dans lequel on édifie une cabane couverte et fermée, divisée en compartiments séparés par des claires-voies.

Chaque parquet, garni de perchoirs, mangeoires, etc., pour les faisans, est réservé à une couvée ou famille ; chaque parquet ouvre sur un enclos séparé de l'enclos voisin par des grillages recouverts à leur base, jusqu'à 1 mètre du sol, par une toile d'emballage ; c'est dans cet enclos que la faisane élève sa couvée ; la toile qui garnit le bois du grillage a pour but d'empêcher les faisaneaux de passer d'un enclos dans un autre et aussi d'éviter les batailles de deux ménages au travers du grillage.

Ce n'est que lorsque les faisaneaux sont élevés, c'est-à-dire à 4 ou 5 mois, qu'on leur donne libre issue, dans le parc, où des mangeoires et des abreuvoirs doivent être également disposés de place en place.