Jetée

subs. fém.

Jetée vue en coupeCharp. Construction prolongée fort avant dans la mer, et qui a pour but de garantir de la violence des flots un endroit propre au mouillage.

Les jetées se font ou entièrement en charpente ou en charpente remplie de pierres maçonnées, ou entièrement en maçonnerie.

Les jetées en charpente sont faites sur des pilotis qui en assurent la stabilité.

Elles sont formées de fermes parallèles, distantes de 2 mètres d'axe en axe ; chaque ferme se composant de traverses horizontales prises à leurs extrémités par des moises inclinées et, dans le milieu, par des moises verticales; parfois, ces moises sont converties en pieux.

Jetée vue en élévationCes traverses, généralement assez courtes et de fort équarrissage, sont combinées par des croix de Saint-André et des contre-fiches; et forment un assemblage très résistant. Le coffrage des parements entre les moises est fait en madriers, dont la longueur est placée suivant la pente du talus, et qui sont maintenus dans leurs positions par des ventrières qui s'étendent au-dessus et sont boulonnées après les moises inclinées.

A l'intérieur, la jetée est remplie de pierres maçonnées à sec, mais arrangées avec le plus de soin possible afin de ne pas être dérangées par le mouvement de l'eau pénétrant dans le coffrage.

Fig. 1861. Jetée vue en coupe.

Fig. 1822. Jetée vue en élévation.

Mise à jour 2019-01-04


Lettres

Ce dictionnaire en version papier

Dictionnaire pratique de menuiserie ébénisterie charpente - Justin Storck Nouveau dictionnaire pratique du bois de menuiserie ébénisterie charpente Georges Cartannaz