<< Cognassier

Cogner >>

Cognée

subs. fém.

Cognée en forme de hacheOutil qui sert à fendre ou à trancher le bois. La lame de la cognée a la forme d'une hache ; son tranchant est à double biseau, le côté opposé au tranchant se termine par une douille dans laquelle on introduit le manche à section ovale. Cet outil est employé par les charpentiers.

Fig. 884. La cognée est destinée à faire de profondes entailles ; une grande étendue de tranchant l'empêcherait de pénétrer dans le bois ; la hache, au contraire, ne doit le plus souvent enlever que des copeaux de moyenne épaisseur, aussi un tranchant plus étendu lui convient mieux.

Suivant leur forme et leur emploi, les cognées prennent différents noms : cognée à gros ouvrages, cognée à blanchir, à douille ou avec tête à la lyonnaise, cognée de bucheron, dont la lame est moins large que celle du charpentier ; la cognée dite hache à main diffère des précédentes par son tranchant qui n'a qu'un biseau.

Au XIIe siècle, les menuisiers portaient le nom de Charpentiers de petite cognée ; les charpentiers proprement dits, portaient celui de Charpentiers de la grande cognée.