<< Cornier (poteau)

Cornouiller >>

Cornière

subs. fém.

Cornière en barre de ferSerr. Barre de fer laminé dont les côtés (ailes) forment un angle le plus souvent droit ou d'équerre sur les faces extérieures. Elles servent à différents usages, mais le plus souvent à réunir entre elles les tôles qui composent les poutres et les différentes pièces des planchers et des combles en fer ; elles sont fixées aux tôles au moyen de rivets et boulons (fig. 1038).

On dit d'une cornière qu'elle est inégale ou égale quand ses deux ailes ne sont pas ou sont de la même largeur. Une cornière est dite ouverte ou fermée selon que l'angle formé par ses deux ailes est plus grand ou plus petit que l'angle droit.