<< Gable

Gachette >>

Gâche

subs. fém.

Gâche de serrureI. Pièce de métal qui reçoit le pêne d'une serrure, d'un verrou ou d'une targette.

On distingue parmi elles la gâche à pointes (fig 1694), que l'on enfonce dans les murs ou les bâtis ; la gâche à patte (fig. 1695), en fer plat coudé qui se pose avec des vis ; la gâche encloisonnée (fig. 1696), fermée sur tous les sens quand elle est posée et percée sur un sens des trous d'empênages du bec-de-cane et du verrou ; la gâche de répétition (fig. 1697), qui a les dimensions de la serrure dont elle reçoit les pênes.

Les gâches à mantonnet servent pour les becs-de cane à loquet.

Les unes et les autres se posent sur les huisseries ou les bâtis dormants des portes sur lesquelles sont posées les serrures.

Il y a aussi des gâches à scellement pour les endroits où la porte bat contre un mur.

II. On donne aussi le nom de gâches aux pièces de fer percées d'une entaille pour laisser passer les crochets d'une espagnolette, ainsi qu'aux pièces de métal qui reçoivent en haut et en bas les extrémités de la tige d'une crémone.

Les gâches des serrures pour meubles fermant haut et bas ou sur le côté sont faites le plus souvent d'une platine en cuivre percée d'un trou d'empênage.

III. Constr. Outil dont le maçon se sert pour faire détremper la chaux, le plâtre et le ciment avant de les utiliser, d'où l'expression gâcher et celle de gâcheur qui, en maçonnerie, indique l'aide maçon chargé de la préparation du mortier.

IV. Cercles en fer qui fixent les tuyaux de descente contre les murs.