<< Bail

Balcon >>

Balancement

subs. masc.

Balancement de marches d'escalierDans les escaliers à quartier tournant ou autres, on appelle balancement ou dansement des marches, l'opération qui consiste, pour éviter le changement de largeur qui se ferait subitement, à donner aux marches une largeur progressive du côté tournant ou jour de l'escalier, ce qui permet au changement du rampant du limon de se faire progressivement.

Après avoir fait sur le plan (fig. 344) la division des marches sur la ligne de giron ou de foulée (voy. ces mots), on trace les lignes des marches qui peuvent ne pas être balancées. Les devants des marches 2, 10, 11, 12, sont perpendiculaires aux limons, ceux des marches 6 et 7 convergent au centre du jour et fixent la largeur de la marche 6.

Les marches 2, 3, 4, 5 d'une part, et 7, 8, 9 de l'autre, sont balancées ; leur largeur est donnée par les échelles de balancement. Fig. 345 et 346.

Pour construire l'échelle des balancements des marches 2, 3, 4, 5 (fig. 345), on élève autant de perpendiculaires sur la ligne horizontale A B qu'il y a de marches à tracer plus une, dont la largeur est déjà tracée sur le plan et qui est ici la marche 6, ce qui donne cinq verticales à élever.

On divise le pourtour intérieur du limon du devant de la marche 2 au derrière de la marche 6, en cinq parties égales, et l'on porte cette division sur la perpendiculaire élevée au milieu de A B qui se trouve ici une de celles déjà élevées ; on porte ensuite la largeur de la marche 6 sur une des perpendiculaires des bouts, et l'on joint ces deux points par une ligne droite que l'on prolonge pour faire le trapèze A B 6 2. La hauteur des perpendiculaires 2, 3, 4, 5 donne la largeur de ces marches sur le pourtour intérieur du limon.

Quand le nombre de marches à balancer, plus celle empruntée, est un nombre pair, on élève une perpendiculaire au milieu de la ligne de base pour y porter la division faite sur le plan.

La figure 346 pour le balancement des marches 7, 8 et 9 est dans ce cas. (Voy. escalier.) Les lignes pointillées du plan (fig. 344) indiquent les lignes du devant des marches supposées perpendiculaires aux limons et à la courbe avant le balancement.