<< Courbaril

Courber >>

Courbe

subs. fém.

Courbe rampante ou limon d'escalierI. Géom. Surface ou ligne en forme d'arc ou dont la direction change progressivement sans former aucun angle.

II. Const. Pièce de bois cintrée : courbe d'archivolte, courbe en élévation, courbe en plan, etc.

On appelle courbe rampante le limon ou la crémaillère d'un escalier cintré en plan (Voy. ces mots).

La construction de ces courbes exige une épure et un tracé spéciaux, basés sur les lignes de projection. (Voy. ce mot.)

La figure 1062 représente les projections verticale et horizontale d'une courbe rampante ou limon d'escalier. La projection horizontale de la courbe est figurée en ABCDEFG ; ces points sont donnés par la division des marches du plan. Les lignes des nez ou devants des marches sont prolongées jusqu'à la ligne extérieure marquant l'épaisseur du limon ; la ligne de projection de ces points est appelée ligne de gauche. Elles forment, en projection verticale, avec les lignes projetantes, des points intérieurs qui ont servi à l'emmarchement, ainsi que la largeur du limon à l'intérieur, un rectangle dont les points sont à la même hauteur ; elles donnent le passage des arêtes extérieures de la courbe. L'examen des figures suffit pour se rendre compte des opérations à faire pour construire cette courbe.

Le calibre rallongé s'obtient au moyen d'un plan auxiliaire dont la ligne de terre LT est parallèle à la ligne RS qui affranchit le dessus de la courbe. Les points de passage des courbes du calibre sont pris à la projection horizontale.

Le calibre rallongé est la section que l'on obtiendrait en coupant obliquement un cylindre de la forme du plan suivant le rampant de la courbe sur les deux rives de la pièce de bois dans laquelle elle doit être débillardée et sur laquelle les traits du rampant sont tracés.