<< Classeur

Clavecin >>

Claveau

subs. masc.

Claveau d'arc, à platebande et clavau à crosseteI. Panneau ayant la forme d'une voussure dont les joints sont dirigés au centre du travail.

II. Pierre placée entre les sommiers et servant à la construction d'une voûte, d'une platebande ou d'un arc ; elle est taillée en forme de coin, c'est-à-dire plus large à une extrémité qu'à une autre ; on la nomme plus ordinairement voussoir. (Voy. ce mot).

Les six faces d'un claveau portent les noms suivants : la face de dessous se nomme douelle ou intrado ; celle du dessus extrado ; les faces contre lesquelles s'appuient les claveaux voisins, lits ou joints ; les faces verticales sont les têtes du claveau. Les deux claveaux qui sont de chaque côté de la clef sont des contreclefs ; ceux qui sont aux extrémités sont les sommiers.

Les claveaux doivent toujours être en nombres impairs ; celui du milieu prend le nom de clef. (Voy. ce mot). Tous les joints, dans un arc doivent converger au centre (Fig. 821), et dans une platebande à un même point (Fig. 822).

Le claveau à crossette est celui dont le joint se brise et devient horizontal pour se lier avec les assises. (Fig. 823).

Les claveaux engrenés sont disposés sur deux rangs et s'emboîtent les uns dans les autres.

Le claveau à joint perdu est celui dont l'une des têtes est noyée dans la maçonnerie.