<< Estrade

Etabli >>

Etable

subs. fém.

I. Local destiné au logement, à l'engraissement des bestiaux et particulièrement ceux de l'espèce bovine.

Les conditions d'hygiène et de construction selon lesquelles une étable doit être établie sont semblables à celles exigées pour l'installation des écuries. (Voy. ce mot.)

La largeur d'une étable doit avoir 4 mètres à 4m,50 en comprenant la crèche et le couloir de service ; l'espace réservé par tête de bétail est de 1m,30 à 1m,50.

Les étables n'ont pas en général de cloisons séparatives.

Quand on en met, on les tient distantes de 1m,50 et on leur donne une hauteur d'environ 1m,40 qui se réduit à 1m,10 du côté du couloir de service.

Une vache moyenne exige une place de 1m,50 de largeur et de 2m,40 à 2m,60 de longueur y compris l'auge et le râtelier. Le bœuf, pour une longueur semblable, ne demande qu'une largeur de 1m,40.

L'exposition préférable pour une étable est celle du levant.

II. Législ. Toute personne qui veut faire adosser une étable à un mur mitoyen ou non est tenue de laisser la distance prescrite par les règlements et usages particuliers ou à faire les ouvrages prescrits par les mêmes règlements et usages, pour éviter de nuire aux voisins (art. 674, C. civ).

Au point de vue de la salubrité publique, des règlements administratifs peuvent prescrire certaines mesures et imposer certaines obligations aux personnes qui veulent établir une étable en ville.