<< Ogival

Ogive

subs. fém.

Arc formé de deux arcs de cercles qui se coupent dans la partie supérieure en formant un angle plus ou moins aigu (s'écrivait autrefois Augive).

L'arc en ogive prend aussi le nom d'arc en tiers point.

Plein cintre brisé et ogive à lancetteL'ogive est un des caractères distinctifs de l'architecture ogivale, improprement appelée architecture gothique.

Les ogives peuvent prendre différentes formes dont les principales sont :

1° Le plein cintre brisé qui présente à son sommet un angle à peine sensible et dont l'arcade est presque circulaire (XIIe siècle.) Fig. 2755.

Ogive équilatérale et ogive surbaissée2° L'ogive à lancette (fig. 2756) (fin du XIIe et tout le XIIIe siècle) ; les arcs en sont décrits avec un rayon plus grand que l'ouverture de la baie.

3° L'ogive équilatérale (XIVe siècle), ou en tiers point ; le rayon est égal à l'ouverture de la baie. Fig. 2757.

4° L'ogive surbaissée (XVe siècle), dont les arcs sont décrits avec un rayon plus petit que l'ouverture de cette baie. Fig. 2758.

On peut encore citer l'ogive lancéolée dont la courbure des arcs se prolonge au delà de la ligne des centres ;

L'ogive arabe, peu fréquente en France, et qui n'est que l'arc en forme de fer à cheval brisé.