<< Segment

Sellerie >>

Selle

subs, fém.

Selles supports de sculpturesI. Ce mot vient du latin sella, qui signifie chaise. La sella solida était une chaise formée d'un bloc de bois sur laquelle s'asseyaient les augures pour leurs prédictions. La sella curalis élait le siège garni d'ivoire sur lequel les grands magistrats de Rome avaient, seuls, le droit de s'asseoir et de se faire porter.

II. Sorte d'escabeau dont les sculpteurs se servent pour supporter l'ouvrage auquel ils travaillent. Fig. 3804.

Porte selleIII. Ébén. L'ameublement moderne a tiré parti de la forme originale et décorative de ces escabeaux et en a fait des supports pour statuettes ou objets d'art. Ainsi transformée la selle se prête à toutes les décorations de sculpture ou de tenture et forme un joli meuble de salon. Fig. 3805 et 3806.

Porte-selle. Support en bois assemblé dans un montant isolé ou dans un montant de lambris de sellerie pour ranger et supporter les selles des chevaux ; ils se font de formes triangulaires comme les porte-sellettes et sont habituellement plus grands et faits d'assemblages. Fig. 3807. (Voy. Porte-harnais et sellerie.)