<< Bard

Barème >>

Bardeau

subs. masc.

BardeauConst. Planchette en bois ou lattes posées en travers sur les solives d'un plancher pour recevoir l'aire en mortier ou en plâtre qui doit supporter les lambourdes du parquet ou le carrelage. Le bardeau peut être aussi placé dans l'intervalle des solives au moyen de tasseaux cloués sur les solives ; sa longueur est alors celle de l'écartement des solives (fig. 377). Les dimensions courantes du bardeau sont 0m,010 à 0m,020 d'épaisseur pour 0m,32 de longueur et 0m,04 à 0m,08 de largeur.

On donne aussi ce nom à des planchettes taillées en forme de tuiles qui, dans certains pays, servent à couvrir les habitations ; on les taille de différentes formes à la partie inférieure : en pointe, à pans coupés ou arrondies. Fig. 378.

Les bardeaux sont généralement des bois fendus à la hache, employés comme couvertures.

Les couvertures faites par ce moyen n'ont d'autre avantage que celui de leur légèreté ; car elles sont peu résistantes. L'humidité, le soleil ont très rapidement détérioré, gondolé les bardeaux et donné entrée à la pluie dans les toitures.