<< Laiterie

Lambrequin >>

Lambourde

subs. fém.

Lambourdes pour abouts de solivesI. Charp. Pièce de bois A placée horizontalement et destinée à recevoir les abouts des solives B d'un plancher ; elles sont en partie encastrées dans les murs et maintenues par des ferrures à scellements, qui forment étrier (fig. 1893) ou qui les traversent. Fig. 1894.

Les solives sont posées dessus ou assemblées à entailles ou à queue d'aronde lorsque l'assemblage des solives aux lambourdes a besoin d'une grande solidité.

La saillie que font les lambourdes sous les solives et les tranchées qu'elles nécessitent dans les murs font qu'elles sont le plus souvent remplacées aujourd'hui par des linçoirs (Voy. ce mot.).

On donnait à la lambourde une épaisseur verticale deux fois plus grande que celle des solives et une épaisseur horizontale une fois plus grande.

Lambourde entre plancher et parquetII. Men. Pièce de bois de sciage A que l'on fixe sur un plancher pour y clouer le parquet (fig. 1895). Elles sont parfois brochées sur les solives, mais sont le plus souvent scellées au plâtre dans les étages, et au bitume dans les rez-de-chaussée. L'épaisseur des lambourdes varie de 0m,034 à 0m,08 sur 0m,08 de large ; celles de 0m,034 sont celles qui sont ordinairement employées. Pour cette épaisseur, on ne doit pas laisser moins de 0m,06 entre le dessus de l'aire du plancher et la face supérieure du niveau du parquet.

Pour les parquets à l'anglaise, l'écartement moyen des lambourdes est de 0m,30 ; pour le parquet à point de Hongrie, retourné au milieu et retourné sur tous sens ainsi que pour le parquet en feuilles, l'écartement est commandé par celui du parquet ou par la dimension des feuilles.

Le dessus des lambourdes se pose à 1m,03 au-dessous du niveau d'emprunt donné par le maître compagnon maçon, et il doit toujours être vérifié avec celui des paliers d'arrivée des escaliers.

Le scellement des lambourdes est consolidé par des clous à bateau qui sont lardés dans la lambourde de 0m,25 en 0m,25 de distance environ dans sa longueur.

Fig. 1896. Lambourdes A scellées au plâtre sur un plancher en fer.

Lambourdes A scellées au plâtre sur un plancher en ferPrix : Menuiserie ; bois neuf, au mètre linéaire.

Lambourde en chêne flotté, pour valeur de bois, la pose étant comptée dans celle des parquets (voir ce mot) lesdites composées de 2/3 bois de rebut et 2/3 de bon bois.

Pour pose de clous à bateaux, chevauchés sur les deux lambourdes ; plus-value par mètre linéaire. ... 0 fr. 08

Pour pose de clous à bateaux, compris fourniture de clous ; plus-value par mètre linéaire.......0 fr. 12

Moins-value de 40 p. 100 pour les lambourdes non en chêne flotté.

Lorsque les lambourdes n'ont pas été reconnues par attachement, il n'est alloué, par mètre de parquet, que les quantités de lambourdes ci-après :

Pour parquet à l'anglaise. ....... 2m.25

Pour parquet à point de Hongrie .... 2m.75

Pour parquet à point de Hongrie retourné en tous sens.............4m.50

Lorsque les parquets sont posés sans lambourdes, la valeur de la pose des lambourdes est déduite du prix des parquets, soit par mètre linéaire :

Pour celles de 0m.027 à 0m034..... 0 fr. 10

Pour celles de 0m.08 et au-dessus . . 0 fr. 12

Lorsque les lambourdes sont brochées sur les solives, il est ajouté, par mètre linéaire, compris calles ou entailles et broches 0 fr. 12.

Scellement de lambourdes, en bitume, sous parquet, compris augets et solives de 0m015 d'épaisseur.

A l'anglaise, le mètre superficiel. . . 3 fr. 23

A point de Hongrie, le mètre superficiel. 3 fr. 43

A point de Hongrie retourné en tous sens, le mètre superficiel......4 fr. 40

Prix : Voy. dépose.