<< Cisaille

Citronnier >>

Ciseau

subs. masc.

Ciseau, bédane et burinOutil tranchant dont on se sert pour travailler les corps durs tels que la pierre et le fer. Les ciseaux, suivant leur usage, affectent des formes différentes ; ils sont à manches ou sans manches.

Les ciseaux du menuisier et du charpentier sont des lames plates en fer et en acier sur la face du tranchant ou tout en acier ; on dit alors qu'ils sont en acier fondu ; ceux qui sont destinés à faire des bûchements sont meilleurs en fer et acier. Ils se fabriquent de toutes les largeurs, depuis 2 ou 3 millimètres jusqu'à 5 centimètres et au-dessus ; ils sont généralement pourvus d'un manche

Les plus forts servent à dégrossir, à bûcher ou à fendre le bois ; les plus faibles, à faire les coupes, à ragréer, etc.

Le biseau des ciseaux doit être fait très droit et assez allongé pour obtenir un bon tranchant

La partie supérieure ou collet de la lame est évidée dans le sens de la largeur et renforcée en épaisseur ; le collet se termine par une embase portant la soie ou pointe qui pénètre dans le manche.

Fig. 813. Ciseau emmanché, vu sur le plat.

Fig. 814. Ciseau non emmanché, vu sur le côté.

Les fermoirs ou ciseaux fermoirs sont de forts ciseaux aciérés dans le milieu de leur épaisseur, ce qui permet de les affûter à deux biseaux ; ils servent généralement à faire des huchements ou des pesées.

Les bédanes (voy. ce mot) sont également des ciseaux.

Le ciseau à froid ou burin est un ciseau en acier à 2 biseaux courts et sans manche, qui sert aux menuisiers et aux charpentiers à enfoncer les pattes à pointes, couper les clous, et faire les déposes de menuiserie, etc. Fig. 815. (Voy. Burin).