<< Crossette

Cru >>

Croupe

subs. fém.

Croupe en charpentePartie extrême d'un comble qui ne s'appuie pas sur un pignon et forme une pente ou égout triangulaire. Les grandes faces du comble se nomment longs pans ; et l'angle formé par la rencontre de ces surfaces avec les croupes se nomme angle arêtier. (Voy. ce mot.)

Quand le plan de la construction est rectangulaire, la croupe est droite ; elle est biaise quand le mur sur lequel elle repose n'est pas à angle droit avec les murs des faces, c'est-à-dire lorsque le pan n'est pas rectangulaire.

Croupe biaiseLes croupes sont toujours formées par trois demi-fermes, dont une placée dans la direction du faîtage, telle que A (fig. 1136) ; elle se nomme demi-ferme de croupe, les deux autres BB, sont placées à l'intersection des longs pans et du pan de croupe ; elles se nomment demi-fermes d'arêtiers ; les tirants de ces demi-fermes prennent le nom de coyers et sont projetés suivant l'arêtier. Les demi-fermes d'arêtier vont du milieu de la ferme la plus voisine de l'extrémité du comble aux angles du bâtiment. Elles s'assemblent dans un poinçon commun P qui fait partie de la ferme transversale ci-dessus. Pour ne pas affaiblir l'entrait de la ferme des longs pans, on y assemble seulement l'entrait de la demi-ferme de croupe, ceux des demi-fermes d'arêtiers s'assemblent dans des goussets CC, qui sont assemblés dans l'entrait de la ferme et ceux des demi-fermes d'arêtiers.

Croupe biaiseLa demi-ferme de croupe n'est employée que pour les combles d'une grande largeur (voy. Comble) ; les chevrons de remplissage de la croupe et des longs pans qui vont en diminuant de longueur à mesure qu'ils se rapprochent des angles de l'édifice prennent le nom d'empanons D, soit de longs pans ou de croupes.

La figure 1137 montre la projection horizontale d'une croupe biaise, dont la figure 1138 est la projection verticale. Dans cette croupe, les fermes de long pan AB, CD sont parallèles au mur de croupe M ainsi que les chevrons E et les empanons F de long pan. La ferme longitudinale A, la demi-ferme de coupe H et les empanons de croupe I sont dans une direction parallèle aux longues faces du bâtiment.

Croupe biaiseDans la croupe biaise que montrent les figures 1139 en projection horizontale, et 1140 en projection verticale, les fermes de long pan et leurs chevrons sont perpendiculaires à la longue face du bâtiment, ainsi que le sous-faîte A ; mais la croupe est dans une direction biaise par rapport à la direction des longs pans.

Dans la figure 1141, dont la figure 1142 est la projection verticale, les fermes de long pan et leurs chevrons sont perpendiculaires aux murs de la grande longueur du bâtiment ; les empanons de croupe sont parallèles au faîtage, mais ils sont tournés sur leurs axes de façon qu'une de leurs faces soit dans le plan du toit et les deux faces latérales lui sont perpendiculaires.

Croupe droiteLes empanons ainsi établis, afin de n'employer que des bois équarris, sont appelés empanons déversés, à cause de leur position en dévers par rapport aux empanons de croupe de la figure 1137.

La figure 1143 reproduit, d'après le système de Philibert Delorme, la projection horizontale d'un comble formant une croupe droite construite avec des hémicycles. Dans ce système, les parties des hémicycles répondant aux arêtiers, sur les longs pans comme sur la croupe, sont assemblés, comme les empanons des charpentes ordinaires, à tenons et mortaises dans les demi-hémicycles formant l'arêtier, lesquels s'assemblent dans le poinçon A.