<< Ebauchoir

Ebénier >>

Ebène

subs. masc.

Bois de couleur noire provenant de l'ébénier, du genre plaqueminier, très lourd, très dur, et qui prend un très beau poli. Il est employé dans l'ébénisterie, qui en a tiré son nom.

Quelques-uns de ces bois sont rougeâtres, d'autres sont brun foncé avec des reflets verdâtres. On en fait des meubles en bois massif, mais le plus souvent il est employé en placages.

L'ébène rouge et l'ébène vert proviennent de plusieurs arbres de la même famille qui croissent, ainsi que l'ébénier noir, dans les îles de Madagascar, de Maurice et de Bourbon.

L'èbène rouge et l'ébène vert sont employés pour la marqueterie et la tabletterie ; ils sont également très durs et pesants.

La densité de l'ébène est de 1,200 à 1,300.

Le prix élevé de l'ébène fait qu'on le remplace dans certains travaux par des bois teints en noir, tels que : le poirier, le charme, l'aulne, le cerisier, etc.

On distingue : L'ébéne Maurice, qui nous arrive de cette île ; très beau et très noir.

L'ébène noir de Portugal, venant du Brésil ; moins beau que le précédent et ayant des reflets verdâtres ou rougeâtres : l'ébène rouge et l'ébène vert.