<< Fanton

Fauconneau >>

Fardier

subs. masc.

FardierCharp. Chariot monté sur deux roues et servant au transport de fardeaux d'une grande pesanteur, tels que poutres de bois, troncs d'arbres, etc., qui ne pourraient être transportés sur des voitures ordinaires. Fig. 1504.

Les fardiers qui servent au transport des gros bois de charpente sont formé de roues de 2m,50 à 3 mètres de diamètre et de deux limons horizontaux réunis par des épars aussi horizontaux assemblés à tenons. L'essieu est engagé, au-dessous des limons, dans des chantignolles que l'on peut changer de place suivant la longueur des pièces à transporter, de façon à ce que la charge soit toujours équilibrée et distante des pieds de derrière du limonier. Les pièces de bois à transporter sont chargées en dessous de l'essieu, avec un léger excédent du poids du côté du cheval ; elles sont liées avec de grosses cordes. Une chaîne passe sous le chargement, revient à un rouleau ou treuil posé au-dessus des limons ; on introduit un grand levier dans l'œil de ce rouleau ; puis au moyen d'un cordage placé à l'extrémité du levier on fait effort jusqu'à ce que le chargement soit arrivé à toucher presque l'essieu. On arrête alors l'extrémité du cordage de serrage.