<< Bâton

Battant >>

Bâtons rompus

Batons rompusI. Arch. Baguettes ou boudins brisés en angle droit ou aigu qui décorent les archivoltes, les bandeaux et les pilastres des monuments du XIIe siècle. Fig. 419.

II. Men. Parquet en frises de 0m,08 à 0m,11 de large disposé par travées de 0m,40 à 0m,50 d'écartement, se brisant généralement à angles droits. Fig. 420.

Ces parquets se font avec des joints rainés ou non. Il s'en fait aussi dans lesquels on rapporte une languette en fer dans le sens du fil du bois et en bout ; il en existe plusieurs systèmes faits par des spécialistes. Ces parquets sont le plus souvent employés dans les rez-de-chaussée et posés à bain de bitume, sur une aire disposée à cet effet. (Voy. parquet.)

III. Ebén. On appelle bâton la tringle de bois sur laquelle on enfile les anneaux supportant une tenture. Le bâton se termine par une moulure ou une pomme. Fig. 421.