<< Battante (Porte)

Battue >>

Battement

subs. masc.

Battement de porte ou fenêtrePartie saillante ou joue de la feuillure d'un ouvrage quelconque qui sert de battue (voy. ce mot) à une porte ou autre ouvrage ouvrant, tel que A (fig. 428) ; coupe sur un montant d'huisserie. Le trait ponctué indique le cas où il serait rapporté à plat joint.

Battement rapporté, celui qui est fixé soit à plat joint ou embrevé, tel que B (fig. 429) ; battement embrevé formant feuillure sur un battant de porte.

On appelle aussi battement un champ mouluré ou non qui recouvre le joint de deux vantaux de porte ou de tout autre travail en formant une saillie sur les battants.

Fig. 430. Coupe d'un battement saillant C recouvrant le joint de deux vantaux de porte.

Prix (Voy. champ), et men. ; vieux bois, au mètre linéaire : Battements, champs, avant et arrière-corps, plinthe, tringle, bois de tentures et stylobates.

De 0m,013 à 0m,27 d'épaisseur sur 0m,080 à 0m,120 de largeur ;

Reposé, en sapin ... P. 0 fr. 26 S. 0 fr. 24.

— en chêne... P. 0 fr. 30 S. 0 fr. 29.