<< Densité

Dentelé >>

Dent

subs. fém.

Dents de scieMen. Dents de scie. Saillies triangulaires espacées régulièrement et plus ou moins inclinées produites sur le bord d'une lame de scie au moyen d'entailles qui sont elles-mêmes triangulaires. Les dents d'une scie sont plus ou moins grandes suivant l'usage que l'on fait de cet outil. Les dents d'une scie à araser sont plus petites que celles d'une scie à tenons ou d'une scie allemande. (Voy. scie.)

En affûtant les dents d'une scie avec le tiers-point et la queue-de-rat (voy. ces mots), on doit veiller à ce qu'elles forment une ligne parfaitement droite, plutôt un peu ronde que creuse ; les dents du haut sont plus inclinées que celles du bas, afin de pénétrer davantage dans le bois, au moment où le bras de l'ouvrier donne le plus gros effort. Cette inclinaison de la dent ou crochet ne doit pas être trop prononcée.

Fig. 1195 et 1196. Inclinaison des dents du haut et du bas d'une scie.

On facilite le passage de la lame d'une scie en donnant de la voie ou passage aux dents. Cette opération a pour but de tourner alternativement les dents à gauche et à droite afin de la rendre plus épaisse du côté des dents. La voie doit être proportionnée à l'état du bois que l'on travaille. (Voy. voie). La voie d'une scie se donne avec un outil en fer appelé tourne-à-gauche ou avec une petite pince spéciale. (Voy. tourne-à-gauche et pince.)

On se sert également de la rainette (Voy. ce mot) ou de la rosette, petit instrument que reproduit notre figure 1197, ou bien du traceret que représente notre figure 1198. Nos figures 1199 et 1200 reproduisent des fragments des dents de la scie de long.

On donne aussi le nom de dent de bouvet à la partie inférieure d'un outil à fût qui se termine en forme de languette, et qui sert à pousser les rainures, les feuillures à verre, etc.

Fig. 1201. Languette vue par le bout de derrière.

II. Sculpt. Dent de chien, ciseau dont l'extrémité est fendue en deux parties. On le nomme aussi double pointe.

III. Arch. Dents-de-scie, dents-de-loup. Genre d'ornement en forme de dents de scie, servant à décorer les bandeaux, les archivoltes , etc. Fig. 1202.