<< Ebénier

Ebénisterie >>

Ebéniste

subs. masc.

Celui qui s'occupe spécialement de la fabrication des meubles, simples ou luxueux.

Ils se distinguent des menuisiers par la nature spéciale de leur travail aussi bien que par l'emploi du placage pour les différentes parties d'un meuble tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, et par l'emploi du vernis au tampon dont ils se servent pour donner du luisant ou poli du bois et en faire ressortir les veines.

Autrefois, ils faisaient partie de la corporation des menuisiers, ils s'appelaient menuisiers de placage ou de marqueterie.

En 1776, ils se réunissaient aux tourneurs et aux layetiers pour former un seul corps.

L'art de l'ébénisterie était connu des anciens, mais ses travaux ne commencent à être remarquables qu'à l'époque de la Renaissance. C'est au XVe siècle que Jean de Vérone trouva le moyen de teindre les bois de diverses couleurs.

La profession de l'ébéniste a des points de contact très nombreux avec celle de menuisier. On peut presque dire que l'ébéniste est un menuisier opérant sur des travaux de moindre dimension et demandant par cela même plus de soin, plus de précision.

Atelier d'ébéniste au XVIIIe sièclePour l'ébéniste, au moins autant que pour le menuisier, la connaissance du dessin est absolument indispensable, comme aussi celle approfondie des styles et de leurs caractères distinctifs.

La géométrie et la géométrie descriptive leur sont également nécessaires.

Fig. 1267. Vue d'un atelier d'ébéniste au XVIIIe siècle.