<< Abside

Acanthe >>

Acajou

subs. masc.

Arbre de l'Amérique méridionale de la famille des thérébinthacées.

Ce bois est d'une belle couleur rouge veinée, il est très résistant et se polit bien à la cire ou au vernis ; il est peu attaquable par les insectes.

On l'emploie en menuiserie ; les ébénistes l'utilisent soit massif soit en placage. Il prend le nom de moucheté, flambé, tigré, moiré, ronceux et uni, suivant les dessins qu'offrent les veines.

L'acajou provenant de Saint-Domingue et de Haïti est le plus recherché ; il est importé en billes de forts diamètres. Sa densité moyenne est de 0.850.

Il se vend au poids.

On fait avec l'acajou de fort beaux meubles ; sa couleur se marie très bien soit avec la marqueterie, soit avec les bronzes.

Prix (S.) — Les ouvrages exécutés en noyer et en acajou, sont payés comme suit :

1° Ceux en noyer d'Auvergne ou de l'Ardèche et en acajou mâle premier choix (c'est-à-dire lourds, bien teintés et fins de veine) deux fois un quart du prix du chêne ordinaire ;

2° Ceux en mêmes bois ordinaires, une fois et demie le prix du chêne ordinaire.

L'encaustiquage est toujours compté à part. (Voy. Noyer).