<< Barreau

Bas-côté >>

Barrière

subs. fém.

Barrière à lisse glissante et barrière  à pivotAssemblage à claire-voie de pièces de bois ou de fer servant de porte ou de clôture à un chemin, à une cour, à une maison, etc.

Le nom de barrière s'applique plus particulièrement aux clôtures que l'on peut ouvrir pour livrer le passage.

La hauteur des barrières est variable, mais elle est généralement de hauteur d'appui.

La plus simple des barrières est la barrière à lisse glissante (fig. 385) ; elle se compose de trois poteaux scellés clans le sol ; des mortaises percées dans ces poteaux servent à recevoir une ou plusieurs lisses ou traverses que l'on fait glisser séparément et que l'on arrête au moyen de chevilles ou de serrures.

Les barrières à pivot sont ferrées de gonds de pentures ou de paumelles et ouvrent à un ou deux vantaux ; suivant leur largeur ces dernières sont préférables quand le passage excède 3 mètres ou 3m,50.

barrière à basculeLes barrières roulantes sont celles dont le dessous est muni de roues ou de galets en fonte qui roulent longitudinalement dans un fer à U fixé sur le sol.

La figure 386 représente une barrière à pivot composée simplement d'un montant dans lequel viennent s'assembler une traverse et une écharpe ; elle est ferrée sur l'un des deux poteaux dormants qui sont scellés dans le sol.

Les figures 387 et 388 représentent une barrière à bascule avec montants articulés sur la traverse ; un contre-poids placé à une des extrémités la maintient ouverte.

barrière à deux vantauxLa figure 389 est une barrière à deux vantaux, qui peut être ferrée sur des poteaux en bois, ou bien sur des piles ou des murs en pierres ou en briques.

Les poteaux sur lesquels les barrières sont fixées doivent être en bois très dur. (Vov. devanture, saillie.)

Prix. Voy. Déposé, chêne, location, cloison, sapin.