<< Détremper

Développement >>

Devanture

subs. fém.

devanture d'une boutique de l'époque de Louis XVIFace antérieure d'une construction, d'un meuble, etc.

Devanture de boutique, revêtement en menuiserie dont est couverte une boutique et qui, dans la plupart des cas, fait saillie sur le nu de la façade. Cette saillie est fixée par l'administration de la voirie à 0,16 centimètres, sans y comprendre la saillie des plinthes, cymaises et corniches.

Une devanture se compose en hauteur d'un soubassement, d'une partie vitrée et d'un entablement, dont la frise sert de tableau d'enseigne. La partie entresolée ou le premier étage est parfois décorée d'un revêtement ou devanture qui répète les dispositions de celle du rez-de-chaussée. La largeur est limitée aux deux extrémités par des caissons dont le revêtement est ouvrant, pour y déposer ou reployer les volets de fermeture pendant le jour, suivant qu'ils se placent à la main ou qu'ils sont ferrés pour se reployer sur eux-mêmes. Les caissons servent aussi à installer le mécanisme destiné à faire mouvoir les fermetures en tôle, qui sont plus fréquemment employées aujourd'hui et dont il existe différents systèmes. (Voy. fermeture.)

devanture à caissonsQuand la devanture a une largeur assez grande, des caissons intermédiaires sont placés entre ceux des extrémités ; les colonnes en fonte ou les piles en pierre de la construction en donnent la plupart du temps l'emplacement.

Une ou plusieurs portes à un ou deux vantaux donnent accès dans la boutique.

La figure 1207 montre la devanture d'une boutique de l'époque de Louis XVI dans laquelle les volets sont rabattus pendant la nuit contre les vitrines et assujettis par des clavettes. Ce système est complètement abandonné.

devanture à caissonsLa figure 1208 montre une devanture à caissons. Pendant le jour, les volets sont repliés et rentrés dans les caissons selon le principe indiqué par notre figure 1209.

Ce système de fermeture tend lui-même à disparaître et est presque généralement remplacé par des fermetures métalliques (voy. fermeture) dont les rideaux s'enroulent dans l'entablement, comme le montre la figure 1209A.

La décoration, comme la disposition des devantures de boutique, est commandée par le commerce exercé dans le magasin. Ce que l'on doit rechercher avant tout, c'est de laisser le plus de lumière possible pénétrer à l'intérieur. Il faut donc que les menuiseries des parties pleines soient aussi légères que possible. (Voy. boutique, magasin.)

A Paris, le décret du 22 juillet 1882 portant règlement sur les saillies permises sur la voie publique détermine de la manière suivante les saillies relatives aux devantures de boutique :

Saillies autorisées
Désignation des objetsjusqu'à
2m60
au-dessus
du
trottoir
de 2m60
à 3m
au-dessus
du
trottoir
à plus
de 3m
au-dessus
du
trottoir
  m. c. m. c. m. c.

Seuils ou socles de devantures de boutique.

La hauteur des seuils ou socles de devantures mesurée, en cas de déclivité de la voie, au point le plus haut du trottoir, ne devra pas excéder 0m22.

En cas de suppression de la devanture, le seuil ou socle devra être également enlevé.

Lorsque, entre deux devantures consécutives dont la distance n'excédera pas 2 mètres, il existera une baie de porte, les seuils ou socles de ces devantures pourront être prolongés au devant de l'intervalle, mais à la condition d'être enlevés dans le cas où l'une de ces devantures serait supprimée.


0,20

0,20

0,20

Devantures de boutique entre le socle et le tableau, tous ornements compris.

Les devantures de boutiques ne pourront pas s'élever au-dessus de l'entresol.


0,16

0,16

0,16

Tableaux de devanture sous corniche.


0,16

0,16

0,16

Ornements pouvant être appliqués sur lesdits tableaux et y compris la saillie des tableaux .


0,16

0,30

0,50

Corniches de devanture de boutique en bois ou en métal.


0,16

0,30

0,50

Grilles de boutique.

Les grilles de boutique ne pourront pas s'élever au-dessus du rez-de-chaussée.


0,16

0,16

0,16

Volets ou contrevents pour fermetures de boutiques.


0,16

0,16

0,16

Pilastres, colonnes, chambranles, caissons isolés en applique.

Ces objets ne seront permis qu'au rez-de-chaussée et à l'étage immédiatement au-dessus.


0,16

0,16

0,16

Parements de décoration.

Les parements de décoration ne seront permis qu'au rez-de-e-chaussée et à l'étage immédiatement au-dessus.


0,06

0,06

0,06

Moulures formant cadres.

0,06 0,060,06

Enseignes, tableaux-enseignes, attributs, écussons, grands tableaux (frises courantes portant enseignes).

Les enseignes et les tableaux-enseignes et grands tableaux ne devront, en aucun cas, être suspendus ni appliqués soit aux balcons, soit aux marquises.

Il pourra néanmoins être appliqué sur les garde-corps des balcons, sans pouvoir en dépasser la hauteur, des attributs et des lettres dont l'épaisseur n'excédera pas 0m10.


0,16

0,30

0,50

Montres et vitrines.

Les montres et vitrines ne seront permises que dans la hauteur du rez-de-chaussée et de l'entresol.

Pour ceux de ces objets qui seraient appliqués sur une devanture de boutique, leur saillie, cumulée avec celle de la devanture, pourra dans la hauteur de 2m60 atteindre 0m20.


0,16

0,30

0,50

Horloges.

La saillie de 1 mètre n'est accordée qu'aux horloges donnant l'heure ; ces horloges ne devront être accompagnées d'aucune espèce d'enseigne.


0,16

0,30

1,00

Etalages sur les façades.

Aucun étalage ne sera permis au-dessus de l'entresol. Tous étalages de viande, volailles, abats ou autres objets, de nature à salir ou à incommoder les passants, sont formellement interdits.


0,16

0,16

0,16

Baldaquins, marquises ou transparents (supports compris).

La hauteur de ces objets, non compris les supports, n'excédera pas 1 mètre.

Aucune partie des supports, consoles et accessoires ne devra être établie à moins de 3 mètres au-dessus du trottoir.

Aucun de ces objets ne pourra être autorisé sur les façades au droit desquelles il n'y a pas de trottoir ; ils ne pourront recevoir de garde-corps ni être utilisés comme balcons.

Leur saillie devra, dans tous les cas, être limitée à 0m30 en arrière de l'arête de la bordure du trottoir.

L'Administration pourra autoriser l'établissement de grandes marquises excédant la saillie de 0m80 au devant des édifices publics, théâtres, salles de réunion, de concert, de bal, ainsi qu'au devant des établissements particuliers, hôtels, maisons d'habitation ; elle restera libre d'apprécier, dans chaque cas, la saillie qui pourra être permise suivant la largeur des voies et des trottoirs et les besoins de la circulation.


0,16

0,16

0,80

Bannes, le trottoir ayant au moins 5 mètres de largeur.

0,16 1,50 1,30

Bannes, le trottoir avant de 5 à 8 mètres de largeur.

0,16 2,00 2,00

Bannes, le trottoir ayant 8 mètres et au-dessus.

0,16 3,00 3,00

Les bannes ne seront permises qu'au rez-de-chaussée.

Les branches, supports, coulisseaux, en un mot toutes les parties accessoires de bannes ne pourront descendre à moins de 2m50 au-dessus du trottoir ; la saillie des bannes devra être limitée, dans tous les cas, à 0m50 en arrière de l'arête de la bordure du trottoir.

Les bannes ne pourront pas être garnies de joues, à moins d'une permission spéciale qui ne sera accordée qu'autant qu'il n'en résulterait aucun inconvénient pour la circulation ou pour les voisins et qui sera d'ailleurs toujours révocable.

Les bannes devront être essentiellement mobiles et ne pourront, en aucun cas, être établies à demeure.

Stores développés à l'étage immédiatement au-dessus du rez-de-chaussée.

0,16 3,00 1,30

Stores développés aux étages supérieurs.

0,16 3,00 0,80

Stores, pavillon des stores.

0,16 3,00 0,16

Les stores ne pourront régner au droit de plusieurs baies que dans le cas où ils seraient posés au-dessus de grands balcons et à la condition de ne pas dépasser la longueur desdits grands balcons.

Il pourra être posé des stores au devant de l'étage d'attique, à la condition que leur saillie n'excédera pas celle du grand balcon d'entablement et que les appareils sur lesquels ils seront établis ne seront pas construits et fixés de manière à constituer une sorte d'étalage dépassant la hauteur légale.

Grilles de croisées dans les voies ayant moins de 12 mètres de largeur.

0,04 0,04 0,10

Grilles de croisées dans les voies ayant 12 metres de largeur et au-dessus.

0,10 0,10 0,10

Persiennes, volets et contrevents de croisées.

0,10 0,10 0,10

Dans la hauteur de 3 mètres au-dessus du trottoir, les persiennes, volets ou contrevents devront être placés sans saillies dans l'épaisseur des tableaux des baies et ouvrir à l'intérieur. Tout développement à l'extérieur est interdit.

Dans la hauteur des étages, tous châssis vitrés, toutes croisées simples ou doubles devront, de même, ouvrir à l'intérieur ; il est interdit de les développer extérieurement hormis le cas où ils se trouveraient au-dessus d'un grand balcon.

Jalousies.

0,10 0,16 0,16

Abat-jour et réflecteurs.

0,10 0.50 0.50

Lanternes fixes à bras ou à consoles.

0,10 0.50 1,50

Lanternes mobiles, transparents en forme d'applique, vitrines lumineuses.

0,10 0.50 0.50

Rampes d'illumination.

0,10 0.50 0.50

Les lanternes ou tous autres appareils d'éclairage et d'illumination autorisés à n'importe quelle saillie, devront toujours être placés à 0m50 au moins en arrière de l'arête de la bordure du trottoir.

Dans les rues de 12 mètres de largeur et au-dessus, les lanternes mobiles, dites réflecteurs, servant à l'éclairage des devantures de boutiques, pourront descendre jusqu'à 2m20 au-dessus du trottoir, mais à la condition qu'elles ne seront posées qu'au moment de leur allumage et retirées au moment de leur extinction.

Tuyaux de descente.

0,16 0,16 0,16

Cuvettes de dégorgement des eaux pluviales sous l'entablement.

0,16 0,16 0,33

Dans les autres villes, c'est par des règlements administratifs que sont déterminées les dimensions de ces saillies, qui peuvent être différentes suivant les villes, mais nulle part ces saillies ne peuvent être établies, quand ces boutiques sont sur la voie publique, sans avoir été au préalable l'objet d'une permission qui, comme toute permission de voirie, peut être soumise à la perception d'un droit.