<< Bout

Bouton >>

Boutique

subs. fém.

Boutique Louis XVIPièce située au rez-de-chaussée d'une maison et servant aux commerçants pour y étaler et y vendre leurs marchandises.

Cette pièce prend aussi le nom de magasin. (Voy. ce mot.)

Les baies des boutiques sont fermées sur la voie publique par des devantures vitrées ayant une ou plusieurs portes d'entrée à un ou deux vantaux.

Fig. 530. Boutique Louis XVI.

Ces devantures vitrées sont protégées le soir par des volets portatifs ou par des volets à développement enfermés pendant le jour dans les caissons qui terminent chaque devanture ; on fait également des fermetures métalliques qui se déroulent de la corniche de la boutique. (Voy. fermeture, devanture.)

Intérieur de boutique de pharmacieL'agencement, consistant en vitrines, casiers, tiroirs, rayons, tablettes d'étalage, etc., est fait selon la profession exercée dans la boutique.

Fig. 531. Intérieur de boutique de pharmacie.

Il arrive souvent que derrière la boutique se trouve une pièce servant soit de dépôt de marchandises, soit d'habitation pour le négociant. Cette pièce prend le nom d'arrière-boutique.

Les auvents de boutique ne doivent pas avoir une saillie de plus de 0m,80 ; les barreaux ou grilles plus de 0m,16. Les socles ou soubassements sur lesquels ces grilles reposent peuvent avoir 0m,25 de saillie.

La boutique étant considérée comme un lieu public, les agents de l'autorité peuvent y entrer librement, soit pour y arrêter des personnes, soit pour y faire des recherches.