<< Caisse

Cale >>

Caisson

subs. masc.

caisson sur voûte sphériqueI. Arch. Compartiments symétriques, produits en renfoncement par le croisement des poutres solives et pièces de charpente qui forment un plafond ou une voûte ; ces compartiments, dont les formes sont très variées, sont imités dans la pierre et dans les ouvrages de maçonnerie.

Les caissons des plafonds et des voûtes peuvent être décorés de sculptures ou de peintures ; la hauteur des sculptures ou rosaces qui décoreraient l'intérieur du caisson ne doivent jamais dépasser la saillie des poutres qui forment champ autour. Ce genre de décoration s'applique aussi bien aux plafonds ordinaires qu'aux plafonds circulaires ou aux voûtes sphériques, cylindriques, coniques.

Devanture de boutique avec caissonsFig. 607. Coupe de caisson sur voûte sphérique.

II. Men. Le caisson est la partie ouvrante ou non qui, dans une devanture de boutique, forme pilastre et est placée aux extrémités ou dans le cours de cette devanture.

Fig. 608. Devanture de boutique avec caissons.

Cette feuille de caisson ouvre entre la cymaise et l'architrave ; elle est ferrée sur un des montants de caisson.

Les caissons servent d'abord à dissimuler les piles en fonte ou pierre de la construction et aussi à décorer la devanture en donnant de l'importance à certaines parties. (Voy. devanture.)

La saillie de 0m,16 que l'on peut leur donner sur le mur et qui est autorisée par la voirie, permet d'utiliser le vide qui reste entre la feuille de caisson et le mur, pour y renfermer les volets de fermeture le plus souvent repliés sur eux-mêmes. (Voy. volets.) On utilise aussi les caissons pour y placer des fermetures en fer. (Voy. fermeture.)

Fig. 610. Caisson pour volets brisés ; il dépasse la pile en pierre pour donner à l'ensemble des feuilles la largeur nécessaire à la fermeture de la partie vitrée. Il arrive parfois que l'on ne peut pas augmenter la largeur du caisson d'une largeur suffisante, on est alors forcé de mettre à la main une partie des volets.

Caisson pour volet et pour fermetureLa feuille de caisson est ferrée en A et le paquet de feuilles en B ; l'arc CD dans lequel sont inscrites les feuilles est tracé de ce point. Il est nécessaire de laisser un certain jeu entre l'arc et les rives des feuilles pour que la dernière ne vienne pas buter sur l'arête du montant de caisson en faisant sortir les volets.

Fig. 609. Caisson pour fermeture en fer. Le montant de caisson du côté des châssis est remplacé par les coulisses en fer de la fermeture. Le châssis est en reculement de la feuille de caisson de la profondeur nécessaire au nombre de feuilles en tôle à y placer. Cette mesure est donnée au menuisier par le fabricant de fermetures.