<< Jalon

Jambage >>

Jalousie

subs. fém.

Jalousie storeSorte de store que l'on place entre les tableaux d'une croisée pour tenir lieu de persienne, mais qui ne peut servir de fermeture.

Les jalousies sont formées de lames de bois de 5 millimètres environ d'épaisseur sur 8 à 10 centimètres de largeur, soutenues horizontalement par des rubans ou des chaînettes en fil de fer, et que l'on peut monter, abaisser ou incliner au moyen de cordes de tirage. Les cordes qui servent à les monter et à les descendre passent au milieu de la largeur de chaque lame et entre les rubans des extrémités, puis dans des poulies encastrées sur une partie fixe qui forme la tête de la jalousie et viennent se réunir à droite ; les deux cordes servant à l'inclinaison des lames, en dedans ou en dehors, sont attachées sur la première lame appelée lame mouvante ou tournante, ainsi que les chaînettes.

Jalousie storeUn pavillon en tôle ou en bois découpé, fixé ainsi que la tête sur les tableaux au moyen de tasseaux, sert à dissimuler et à abriter les lames quand elles sont relevées.

Fig. 1832. Elévation et coupe de hauteur.

A. Tête vue en dessus.

B. Lame du haut tournante ou mouvante sur deux pivots en fer placés aux extrémités ; ils sont supportés par deux agrafes en fil de fer fixées dans la tête.

C. Lames intermédiaires, dont le trou est agrandi dans le sens du mouvement.

D. Lame du bas ; cette lame, ainsi que celle du haut, se fait de 0m,018 à 0m,024 d'épaisseur et de même largeur que celles intermédiaires.

La figure 1832A donne un second exemple de jalousie dont les pièces importantes sont reproduites à plus grande échelle dans la figure 1832B.

Pièces de jalousiez. Le couvercle avec les oreillons.

y. Lame portant poulie, avec les entailles des poulies et les tés à touret.

x. Lame tournante, avec ses mortaises et ses tourillons.

w. Lames avec les mortaises pour le passage des cordes.

Voy. Devanture et saillie.

Prix : Menuiserie, le mètre superficiel ; bois neuf.

Jalousie garnie de cordes et rubans dits tirants de bottes ou de chaînettes étamées :

Sapin

Chêne

P

S

P

S

Lames, tête et pavillon chantourné, le tout peint à l'huile, trois couches

fr. c.

9 30

fr. c.

9 30

fr. c.

11 »

fr. c.

11 »

Pour peinture à l'huile non faite, moins-value de 1 franc.

Pour toute traverse d'imposte divisant en deux parties sur la hauteur les croisées, porte-croisées ou persiennes, on ajoute 0m,25 à la hauteur réelle ; cette plus-value comprend la valeur des doubles traverses et celle de l'imposte.

Pour traverse d'imposte plus épaisse que les dormants et portant moulure et flottage sur dormant, on ajoute 0m,30 à la hauteur réelle. (Voy. persienne.)

Vieux bois, au mètre superficiel :

Déposée................P. 0f30 S. 0 f30

Déposée et reposée........... 0 65 0 65

Déposée, démontée, remontée avec les cordes vieilles et reposée....... 1 10 1 60

Déposée, démontée, remontée avec les chaînettes et cordes vieilles lavées et reposées............... 2 70 2 55

Déposée, démontée, remontée avec les chaînettes vieilles, avec fournitures de cordes, lavée et reposée........ 3 15 2 95

Déposée, démontée, remontée avec fourniture de cordes et chaînettes ou rubans croisés, dits tirants de bottes, lavée et reposée................ 4 80 4 60

Prix : Voy. Lame.