<< Louis XVI (Style)

Loupe >>

Loup

subs. masc.

I. Pince coudée à l'une de ses extrémités, avec laquelle on arrache les clous maintenus par la rouille. La partie coudée est aplatie et porte une entaille triangulaire dans laquelle on engage le clou.

On lui donne aussi le nom de pied-de-biche. (Voy. ce mot.)

II. Découpure à dent de loup, découpure formant une suite d'angles aigus. (Voy. dent.)

III. Dent de loup, clou ou broche dont on se sert pour fixer les poteaux d'une cloison.

IV. Gueule de loup. (Voy. gueule.) Tuyau de cheminée en tôle qui, tournant sur pivot, présente toujours son orifice du côté opposé au vent.

V. Saut de loup, large fossé que l'on pratique souvent autour d'un parc ou d'un jardin pour en interdire l'accès.

VI. On dit d'une pièce de bois qu'elle a des loups, quand on veut parler des défauts qu'elle possède.

VII. Faire un loup dans un ouvrage signifie, en terme d'atelier, que l'on y a commis des erreurs qui en diminuent la valeur ou le rendent inutilisable.