<< Compas

Compression >>

Composite (ordre)

adj.

Colone ordre compositeL'ordre composite est le cinquième des ordres de l'architecture ancienne ; il ne diffère de l'ordre, corinthien que par l'ornementation du chapiteau, qui présente à sa partie supérieure les volutes angulaires du chapiteau ionique et au-dessous le double rang de feuilles d'acanthe du chapiteau corinthien.

C'est cette combinaison seule qui lui a fait donner le nom de composite, tous les autres membres qui le composent ayant exactement les mêmes proportions que ceux de l'ordre corinthien. (Voy. corinthien.)

L'ordre composite date du XVIe siècle ; c'est le chapiteau d'un arc de Titus à Rome qui en a donné l'idée.

La hauteur de l'ordre composite, du bas du piédestal au sommet de l'entablement, est de 32 modules ou 16 diamètres de la colonne, dont : 7 pour le piédestal, 20 pour la colonne et 5 pour l'entablement. (Fig. 964.)

Pour l'ordre composite, le module ou demi-diamètre de la colonne se divise en 18 parties ou minutes, comme celui de l'ordre ionique et corinthien.

Chacun des trois membres principaux de cet ordre se décompose en hauteur comme il suit :

La hauteur de la base du piédestal est de 13 parités.

Celle du 5 modules, 10 parties ; la corniche 14 minutes.

Pour la colonne, la base est de 1 module, comme pour les autres ordres. (Voy. ordres.)

Le fût 16 modules, 12 parties.

Le chapiteau 2 modules, 6 parties.

Enfin l'entablement compte 1 module, 9 parties pour l'architrave et la frise, et 2 modules pour la corniche ; sa saillie sur le nu de la frise, qui est aussi celui de la partie inférieure de l'architrave et celui de la partie supérieure du fut de la colonne au-dessous de l'astragale, est de 2 modules.

Abaque ou tailloir odre compositeLe diamètre du fût à cet endroit est de 1 module, 12 parties.

La largeur de la base de la colonne ainsi que celle du dé du piédestal est de 2 modules, 14 parties.

La diagonale de l'abaque ou tailloir (fig. 965) est de 4 modules (voy. abaque) et concave sur les 4 faces.

Le fût de la colonne est de 24 cannelures creusées en demi-cercles séparées par un listel. (Voy. cannelure.)