<< Arêtier

Armoire >>

Armature

subs. fém.

fausse poutre armée de chassisBarres en bois ou liens en fer assemblés ou réunis au moyen de vis, boulons, clavettes, etc, et destinés à donner de la force ou à soutenir différentes parties d'un ouvrage.

Les tirants en fer qui servent à maintenir l'écartement des murs, les étriers, les brides en fer servant à soutenir ou à réunir différentes pièces de charpente sont des armatures.

Par son mode de construction, la menuiserie ordinaire de petite dimension se passe en général d'armature ; mais on peut cependant considérer comme armaturées les ferrures telles que : équerres, plates bandes etc., employées pour maintenir les assemblages.

On peut aussi donner ce nom aux taquets en bois, aux équerres et plates-bandes en fer posés dans intérieur de certaines parties formant caisson, pilastre, soffite, faits en parties pleines ou d'assemblage qui ont besoin d'un soutien pour les maintenir à l'angle voulu et droits en largeur.

Si ces parties deviennent un peu grandes, on remplace les taquets en bois plein qui peuvent se rétrécir par des châssis d'assemblages dont la nature et la force des bois sont proportionnées à leur destination. On a recours aux ferrures et aux scellements si cela est nécessaire.

La figure 186 montre une fausse poutre ou un soffite devant avoir le moins de poids possible, armé d'une série de châssis maintenus au plafond par des pattes à scellements.