<< Armature

Armoirie >>

Armoire

subs. fém.

Armoire à portes pleines de style RenaissanceMeuble exécuté par les menuisiers ou les ébénistes et composé généralement d'un corps fermé par une ou plusieurs portes, avec tiroirs et tablettes à l'intérieur.

L'armoire sert à ranger le linge de corps ou autres objets d'usage personnel.

Fig. 187. Armoire à portes pleines, style Renaissance.

On distingue l'armoire à portes pleines et l'armoire à glace.

Les armoires, comme tous les travaux d'ébénisterie, se font en tous styles et deviennent souvent des meubles fort coûteux par les sculptures ou les marqueteries dont on les décore.

Armoire d'antichambre de style Louis XIIIFig. 188. Armoire d'antichambre, style Louis XIII.

Nous donnons quelques modèles des principales formes données à ces meubles.

Armoires à coulisses. Celles dont les portes, au lieu d'ouvrir et de se développer au moyen de ferrures, coulissent l'une derrière l'autre au moyen de languettes et de rainures pratiquées dans les portes et les bâtis.

Ces armoires sont toujours adossées à un mur qui fait le fond du meuble.

Fig. 189. Armoire à portes pleines, pour cabinet de travail.

Armoire à porte pleine pour cabinet de travail

Fig. 190. Armoire à glace, 3 portes, style Louis XV, d'après un meuble de la maison Bernoux ; a été exposé à Paris eu 1891 à l'Exposition du travail.

Armoire à glace 3 portes de style Louis XV

Fig. 191. Armoire à glace, genre anglais.

Armoire à glace de genre anglais

La coupe de hauteur (fig. 192), fait voir la disposition des travaux du haut et du bas, et la figure 193 est une partie de la coupe en largeur.

Coupe de détail armoirePour faciliter la pose et la dépose des portes, les tringles de coulissage G C sont mobiles et en deux longueurs réunies en fausse coupe ; la figure 194 les indique vues de face ; elles peuvent être en bois dur ou en métal ; le système de coulissage est conservé par l'encaustique et l'on doit éviter d'y mettre de la peinture ou du vernis.

Les armoires faisant partie d'une construction, telles que celles que l'on fait au nu des coffres de cheminées, prennent plutôt le nom de placard (voy. ce mot) ; elles n'ont la plupart du temps pour façade qu'une porte qui affleure le bâti.

Fig. 195. Coupe horizontale d'une armoire sous tenture, placée près d'un coffre de cheminée.

Lorsque cette armoire est dissimulée sous une draperie, elle prend le nom d'armoire sous tenture.

Coupe armoire sous tentureLes portes de ces armoires ouvrent au-dessus de la plinthe ou du stylobate ; et, pour ne pas donner trop de hauteur à la porte, on rapporte une partie pleine rainée sur la traverse haute du bâti. Voy. A, figure 196.

Prix. Menuiserie : Vieux bois ; au mètre linéaire.

Bâtis de portes d'armoires, de 0m027 à 0m041 d'épaisseur sur 0m080 à 0m120 de largeur.

Reposés en sapin ...........P. 0f 30.

.— en chêne............. 0 36.

Façonnés entièrement en sapin. 0.75. — — en chêne. 1 11.