<< Boiserie

Boiteuse >>

Boîte

subs. fém.

I. Sorte de petit coffre fait de matières, de formes et de grandeurs différentes, avec ou sans couvercle.

Celles en bois se font simplement clouées, ou bien assemblées à entailles ou à queues.

Boite à onglet et à coupes carréesLes unes ont leur couvercle à coulisse, d'autres les ont ferrés avec des charnières.

Fig. 494. Boîte à coulisse ; coupe dans le sens de la longueur, le couvercle est en partie ouvert.

Boîte a faire les coupes carrées, d'onglets ou à fausses coupes, appelée ordinairement boîte d'onglet.

Outil en bois en forme de boîte, sans bout et sans dessus, qui sert aux menuisiers à scier les moulures ou autres pièces suivant les coupes indiquées.

Fig. 495. Boîte pour coupes carrées et d'onglet.

Boite d'horloge de style Louis XVIBoîte à recaler. La figure 496 représente une boîte à recaler. (Voyez ce mot.) Cet outil est en bois et sert à maintenir, pour les dresser au guillaume, au rabot ou à la varlope, suivant certaines coupes, les différentes pièces qui ont été coupées ou non dans la boîte d'onglet.

Boite à recaler les cadres. Cette boîte est en bois ; elle sert à recaler les grands cadres des portes, des lambris ou autres ouvrages à coupes d'onglet, après qu'ils ont été coupés dans la boîte à onglets. Fig. 497.

La tige T peut être mobile et réunie à la boîte par une queue ; le conduit C coulisse dans une rainure pratiquée dans la tige, et sert à régler la longueur des cadres quand ils ont été recalés d'un bout ; une vis à oreille le maintient fixe.

II. Charp. Assemblage de planches formé pour recevoir une poutre.

III. Ebén. Boîte de pendule. Coffre plus ou moins orné et de formes variées, dans lequel est enfermé le pendule d'une horloge.

Fig. 498. Boîte d'horloge en bois sculpté orné de bronze doré et de marqueterie (Conservatoire des Arts et Métiers) style Louis XVI.