<< Chalit

Chambre >>

Chambranle

subs. masc.

ChambranleEncadrements unis ou moulurés des portes, croisées ou cheminées. Ils se composent de deux montants ou pieds droits (voy. ce mot), supportant une traverse ou linteau ; les pieds droits posent généralement sur des socles. Fig. 692. Ceux qui n'en ont pas prennent le nom de chambranles à cru.

Lorsque le chambranle est uni, il porte le nom de bandeau.

En menuiserie le chambranle sert quelquefois de bâti dormant à la porte qu'il encadre ; mais le plus souvent il marque une première bande et le reste du chambranle est rapporté.

Les chambranles simples, dont une ou deux des arêtes sont moulurées d'un congé, d'un quart de rond, etc., sont appelés chambranles à la capucine.

Ceux dont les moulures sont prises dans la masse, comme ceux des portes pratiquées dans une devanture de boutique, prennent le nom de chambranles ravalés.

Ce dernier s'assemble d'onglet à travers champ, ainsi que le chambranle à la capucine dont les arêtes sont moulurées.

La saillie d'un chambranle doit généralement être assez forte pour que les cymaises des lambris ou celles rapportées sur les murs y viennent buter sans désafleurement.

Fig. 693. Coupe horizontale sur un montant de chambranle à la capucine.

Fig. 694. Coupe horizontale d'un montant de chambranle rapporté sur le bâti dormant.

Fig. 695. Coupe d'un chambranle ravalé, ainsi qu'une amorce de la porte, du lambris et de l'ébrasement.

Fig. 696. Angle de chambranle couronné d'un attique. La console qui supporte la corniche est posée sur un pilastre placé en arrière du chambranle ; il prend le nom d'arrière chambranle ou de contre chambranle. On donne aussi le nom de contre chambranle à celui qui est placé sur la face du mur opposée à celle ou est placée la porte.

Le chambranle est fixé par des pattes à vis aux poteaux d'huisserie. Dans son épaisseur est pratiquée une feuillure pour le vantail de la porte.

Dans les cloisons légères le chambranle est figuré par une moulure clouée sur les huisseries, et c'est dans celle-ci que se trouve la feuillure. (Voir Devanture, Saillie).

Prix. Menuiserie. Bois neuf, au mètre linéaire.

Chambranles à 4 parements et ravalés de moulures avec socle et rainures d'embrèvement, assemblés d'onglet à travers champs, y compris collage.

Vieux bois ; au mètre linéaire.

Chambranle ravalé, reposé en sapin P. 0 fr. 39.

— — — en chêne p. 0 fr. 44.

Les assemblages refaits sont payés séparément suivant leur nature et augmentés de 2/10.

S. Les chambranles ravalés sont payés comme les bâtis et huisseries (vieux bois), suivant qu'ils sont ou non passés dans les plâtres ; et il est ajouté au développement 0,20 par mètre ; les assemblages refaits sont payés à part, suivant leur nature et augmentés de 0,20 par franc.

Prix. Voir déposé, socle.